Comment établir un budget prévisionnel

Les objectifs d’un budget prévisionnel
Une bonne gestion de son entreprise passe, souvent, par la construction d’un budget à minima une fois par an. Dans le contexte actuel (baisse éventuelle du C.A.liée à la crise sanitaire,  augmentation de l’endettement), cette étape semble encore plus incontournable. L’année 2021 s’annonce en effet, d’un point de vue économique, très compliquée, avec des risques de défaillance accrus pour les entreprises.
Ce budget doit notamment guider le chef d’entreprise dans ses choix :

  • En matière de masse salariale,
  • d’investissements,
  • de désendettement,

La construction du budget
Le compte de résultat prévisionnel

Dans un premier temps, il est nécessaire de construire son compte de résultat prévisionnel en partant des données historiques de l’entreprise. Il faudra adapter le niveau d’activité en fonction des éléments anticipés. Outre le niveau d’activité, il sera nécessaire d’estimer :

  • les investissements à venir (impact sur les dotations aux amortissements),
  • le financement de ces investissements (impact sur les charges financières à venir),
  • L’évolution de la masse salariale

Le budget de trésorerie prévisionnel

Le thermomètre de la santé d’une entreprise, c’est sa trésorerie. Le pilotage de cette dernière doit être la priorité pour tout chef d’entreprise. Le budget doit donc intégrer une trésorerie prévisionnelle qui va résulter, notamment, de la construction du compte de résultat prévisionnel. La démarche pouvant être résumée ainsi :

  • Détermination de la Capacité d’Autofinancement (CAF) prévisionnelle à partir du compte de résultat prévisionnel,
  • Détermination de la variation du Fonds de Roulement de la société (FR). Cette variation va correspondre à la CAF résiduelle après pris en compte des dividendes éventuels, des remboursements d’emprunts et des investissements autofinancés,
  • Estimation d’une variation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) du fait des hypothèses retenues dans la construction du compte de résultat prévisionnel (notamment en terme de prévision d’activité).

La variation de trésorerie sera alors égale à la Variation du FR – la Variation du BFR.
Ce budget doit être construit mensuellement pour tenir compte notamment de la saisonnalité propre à chaque entreprise. Ce budget devra également être mis à jour régulièrement afin de tenir compte des variations constatées par rapport aux hypothèses retenues.

Les Grands Équilibres à respecter

La construction du budget est l’occasion de vérifier que les grands équilibres sont respectés à savoir :

  • Les investissements doivent être financés par des ressources durables (emprunts ou fonds propres),
  • Le niveau d’endettement qui peut se mesurer par le ratio dettes bancaires/fonds propres doit rester proche de 1,
  • Les remboursements d’emprunts doivent être financés par la richesse créée par la société soit sa CAF,
  • Les éventuels dividendes doivent également être financés par la CAF résiduelle de la société,

De la nécessité de respecter ces équilibres, naîtra alors les décisions à prendre.